Le Havre après les bombardements aériens de la fin de la Seconde Guerre mondiale

Publié le 9. mars 2022
Le Havre après les bombardements aériens de la fin de la Seconde Guerre mondiale

La photo aérienne montre Le Havre à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sur la photo, nous voyons la ville détruite, à droite du Bassin de la Manche. Le Boulevard François 1er traverse l'image. La photo aérienne a été colorisée a posteriori par Markus Lenz, qui fait des recherches sur la «Trolley Mission». Le Havre est une commune du nord-ouest de la France située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands occupent Le Havre à partir du printemps 1940. Les Allemands implantent une base navale dans le cadre de la préparation de l'invasion du Royaume-Uni.

Le Havre subit 132 bombardements planifiés par les Alliés au cours de la guerre. Le Havre est premier sous les bombes en juin 1944 par l'aviation britannique. Mais les destructions les plus importantes surviennent en septembre 1944 lorsque les avions anglais bombardent le centre-ville et le port pour affaiblir l'occupant. Les raids en septembre 1944 sur le centre du Havre sont censés semer la peur et la confusion au sein de la garnison allemande plutôt que de détruire la ville. Ils ont surtout accompli l'inverse.

En sept jours, les bombardiers de la Royal Air Force ont opéré sur Le Havre un peu plus de 2 000 sorties et ont déversé quelque 10 000 tonnes de bombes. Le bilan des bombardements est lourd: 150 hectares rasés et 12 500 immeubles détruits. Le port est également dévasté et quelque 350 épaves gisent au fond de l'eau. Ces bombardements massifs ont fait du Havre la grande ville la plus détruite de France. Après les bombardements de 1944, l'atelier d'Auguste Perret entreprend de reconstruire la cité en béton.

Photographie aérienne en noir et blanc 1945

Le Havre après les bombardements aériens

Photo-id: USASC-144


Trolley Mission

La «Trolley Mission» était une opération militaire de l’U.S. Air Force en 1945. Cette mission consistait en des vols à basse altitude de l’armée de l’air américaine. Immédiatement après la Seconde Guerre mondiale, des photographies aériennes ou des vues aériennes ont été prises. Markus Lenz a collecté et analysé ces images, qui présent des villes de France, de Belgique, d'Allemagne et des Pays-Bas.